OMC: la France veut maintenir les quotas sur le textile chinois après 2008

Publié le par william suissa

Le Premier ministre français François Fillon a rappelé mardi la volonté de la France de se "battre" pour retarder la fin du système de quotas sur les exportations de textile chinois vers l'Union européenne, prévue pour 2008.

"On va se battre pour que la date de 2008 soit repoussée", a-t-il déclaré à l'occasion d'un déplacement dans une usine textile à Tourcoing, dans le nord de la France, ancien haut lieu du textile de ce pays.

"Il faut que le délai soit repoussé, qu'on fasse au moins aussi bien que les Américains qui ont obtenu un an", a-t-il précisé, en demandant que "l'Europe cesse d'être naïve face à la mondialisation".

La libéralisation complète du commerce des produits textiles en 2009 est prévue par l'accord d'accession de la Chine à l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

Le restriction quantitative des livraisons (quotas) a déjà cessé en janvier 2005. Mais en juin suivant, face à un déferlement de produits en provenance de la Chine dans l'Union européenne, la Commission européenne et le gouvernement chinois étaient tombés d'accord pour réintroduire des quotas visant une dizaine de catégories de produits chinois. Il doit expirer le 1er janvier 2008.

De leur côté, les Etats-Unis avaient signé en janvier 2006 un accord bilatéral avec la Chine, remettant également en vigueur les quotas sur quelque 34 types de produits textiles jusqu'à fin 2008.





Défilé Esmod à Pékin

Mais la Chine veut aussi être prête a dépasser la prodction.

Dans le cadre de Croisement, le festival culturel franco-chinois, l'antenne pékinoise de l'école ESMOD a fait un défilé. Une occasion de voir les meilleures réalisations des élèves chinois de l'école française.

Durée : 02:40
http://www.aujourdhuilachine.com/article.asp?IdArticle=3410&IdVideo=2

 



 

Publié dans les marques en chine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article